L’apport des neurosciences a révolutionné notre compréhension du fonctionnement cérébral.
Nous comprenons mieux l’origine de nos problèmes et le rôle et l’efficacité de l’hypnose dans leurs évolutions.

Le cerveau droit et le cerveau gauche ne fonctionnent pas de la même façon
et, de ce fait, communiquent très mal …

Comprendre le pourquoi du comment d’un problème est satisfaisant pour notre cerveau gauche
mais ne permet souvent pas d’en désamorcer l’origine émotionnelle.
En effet le contrôle permanent et le regard critique de notre conscient, son sentiment de toute puissance et de souveraineté à
l’intérieur de nous, empêche souvent la connexion de nos deux hémisphères cérébraux et l’accès à notre cerveau émotionnel.

Cette communication peut être spontanée dans certaines circonstances exceptionnelles,
quand l’urgence de la situation dépasse notre conscient.
C’est ainsi que, dans certaines circonstances, nous pouvons avoir accès à des capacités hors normes,
comme cette femme qui va soulever toute seule une voiture pour sortir son enfant bloqué dessous,
ou lors d’un accident de voiture, lorsque l’on sait exactement à quel moment il y aura l’impact, et où, et comment il se fera,
comme si, d’un seul coup, le cerveau calculait tout, avec une super puissance et une super précision.

C’est le cas également lorsque nous vivons intensément certains moments de notre vie (grande joie, grande peur…etc.),
ou avec certaines techniques apprises comme la relaxation intense ou la méditation, par exemple.

Dans ces moments particuliers, on se retrouve dans ce qu’on appelle un état élargi de conscience,
également caractéristique de l’état hypnotique.

D’après les dernières recherches sur le cerveau,

il apparait que l’état hypnotique est un état élargi de conscience,  qui permet de
mettre en communication des zones du cerveau qui ne communiquent jamais entre elles,
en dehors de cet état.

Il a été observé une connexion entre les cerveaux droit et gauche.
De même, la communication entre la partie préfrontale du cerveau et la partie néo-limbique s’en trouve améliorée.

C’est là que se situe l’intérêt du travail hypnotique.

Il permet de dépasser ce contrôle conscient du cerveau gauche.
Le cerveau droit et le cerveau gauche peuvent alors, en travaillant ensemble,  faire les changements dont vous avez besoin.

C’est pourquoi, lors d’une séance d’hypnose,

vous restez parfaitement conscient de tout ce qui se passe.

Pour qu’il puisse y avoir un changement thérapeutique, il faut la présence
à la fois de votre cerveau droit, inconscient,
avec votre cerveau gauche, conscient, qui va décider de ce qui est à changer en vous.

Votre cerveau inconscient sait exactement quels sont les vrais problèmes en vous
(pas ceux que vous pensez avoir) et comment faire pour y remédier.
Il a accès à d’immenses ressources qui sont en vous mais dont vous n’avez pas conscience,
et va choisir parmi elles, quelle est la mieux adaptée à votre situation.

L’hypno-thérapeute, par son savoir-faire, vous accompagne
à cet endroit où vos deux cerveaux peuvent communiquer entre eux.

Dans cet état de conscience élargie, votre esprit conscient a alors accès à l’immense réservoir de ressources de votre inconscient
et peut utiliser tous ses potentiels pour faire les changements dont vous avez besoin, afin d’améliorer votre quotidien.
L'hypnothérapeute va proposer à votre inconscient, différentes images, métaphores et suggestions,
ou vous proposer différents outils, tâches à faire ... etc.

Votre inconscient pourra utiliser ceux-ci, s'il considère
qu'ils sont en accord avec vous ... et que les changements peuvent être fait en totale securité pour vous.

Le reste ne dépend que des changements que votre cerveau droit émotionnel est prêt à opérer en lui
et de ce qu’il sera prêt à modifier pour accéder à un nouvel équilibre intérieur,
plus en accord avec votre situation actuelle.

En effet, c’est toujours votre inconscient qui a le dernier mot.
Il sait exactement ce qui est bon pour vous. Il ne fera les changements qu’au bon moment pour vous,
car c’est toujours votre sécurité qui prime.

Cela confirme le fait que l’hypno-thérapeute n’a aucun pouvoir.
Il a juste un savoir-faire et différents outils et techniques à sa disposition,
vous permettant d’avoir accès aux immenses ressources de votre inconscient.
Mais c’est ce dernier qui choisira et utilisera les ressources qui vous conviendront le mieux, et ceci,
uniquement si vous en avez l’envie ... et pour votre bénéfice personnel.

Les changements qui s’effectuent se font alors en profondeur, au niveau émotionnel et inconscient.

L’évènement d’origine est toujours là, mais sa lecture par votre inconscient est différente.
Débarrassé de sa charge émotionnelle, l’évènement passé n’est plus qu’un souvenir parmi tant d’autres
et ne fait plus souffrir, ni réagir physiquement.


L’hypnose fait partie des thérapies brèves orientées vers les solutions des problèmes.
Elle ne va pas chercher l’origine ou la raison du problème, mais va permettre à votre inconscient de
trouver la meilleure solution pour vivre avec, en bon voisinage.


Le nombre de séances dépend de la nature du problème.
Il reste néanmoins limité, comme pour toutes les thérapies brèves orientées vers les solutions.




 ... Pour comprendre l’intérêt de l’hypnose